Santé vous bien !

conseils santé et diététiques...

04 avril 2007

grossesse et kilos

Trop de kilos pris pendant la grossesse constituent un risque pour le bébé

NEW YORK (AP) - Une femme enceinte qui prend trop de kilos expose aussi son bébé à une prise de poids excessive: une nouvelle étude américaine fait apparaître que même les kilos jusque-là autorisés pendant la grossesse ne sont pas sans effet.

Ces travaux, publiés dans le numéro d'avril de l'"American Journal of Obstetrics & Gynecology", s'appuie sur les recommandations élaborées en 1990 par l'Institute of Medicine, une organisaton privée non-gouvernementale qui conseille le gouvernement fédéral américain.

Selon les résultats, les femmes qui avaient grossi sans pourtant dépasser la prise de poids autorisée présentaient quatre fois plus de risques d'avoir un enfant trop gros à l'âge de trois ans que celles qui avaient pris moins de poids que la normale.

Que doit donc faire une femme enceinte? Clairement, elle ne devrait pas prendre plus de poids que ce qui est conseillé, relève la responsable de l'étude, le Dr Emily Oken, de l'école de médecine de Harvard. A ses yeux, il est encore trop tôt pour juger du poids idéal à prendre pendant une grossesse: moins que les chiffres recommandés ou simplement ceux situés au niveau le plus bas, cette dernière solution étant, selon elle, probablement sans danger.

Le Dr Oken juge toutefois prématurée toute modification des recommandations. D'autant que d'autres experts ont averti du danger d'une prise insuffisante de poids.

Selon les recommandations officielles, la prise de poids doit dépendre de l'indice de masse corporelle (IMC) avant la grossesse. A titre d'exemple, les femmes ayant un IMC normal doivent prendre 12 à 17 kilos (25 à 35 livres). Celles dont l'IMC est plus élevé, qui sont plus lourdes à taille égale, doivent en prendre moins, à l'inverse de celles ayant un IMC très faible qui doivent en prendre plus.

La nouvelle étude concernait 1.044 mères ayant un enfant de trois ans. Elle a permis de comparer le nombre de kilos pris par la mère avec l'IMC de son enfant. Le surpoids à 3 ans se traduit par un IMC supérieur de 95% à celui des enfants du même âge et de même sexe.

Le poids pris pendant la grossesse était supérieur aux recommandations pour la moitié des mères environ, conforme dans un tiers des cas, les 14% de femmes restantes étant en-dessous du poids recommandé.

Prendre trop de poids présente d'autres inconvénients: celui d'avoir du mal à le perdre et à devenir soi-même obèse. Celui aussi d'avoir besoin d'une césarienne pour accoucher, le bébé étant trop gros. Mais, à l'inverse, trop peu de poids pris au cours d'une grossesse peut conduire à un trop petit poids de naissance. Trouver le bon poids est une question d'équilibre, souligne le Dr Oken. Et peu importe le poids de départ.

Si on ne comprend pas encore pourquoi trop de poids chez la mère conduit à trop de poids chez l'enfant, on sait toutefois que les mères diabétiques ont tendance à faire de gros bébés, qui ont plus de risque de devenir trop gros au cours de leur vie.

enceinte


Posté par hollygirl à 20:55 - d'actu - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire