Santé vous bien !

conseils santé et diététiques...

15 avril 2007

Vaccin contre le cancer du col

Depuis juillet dernier, les jeunes filles disposent d'une nouvelle arme pour s'immuniser contre le virus du papillome humain (VPH), plus souvent qu'autrement responsable du cancer du col de l'utérus.

Disponible depuis les derniers mois, sur prescription seulement et idéalement administré aux jeunes filles entre 9 et 26 ans, ce nouveau vaccin est donné en trois doses, qui coûtent près de 500 $ au total, soit 168 $ la dose. Composé de virus atténué ou inactif, cette mesure préventive permet la production d'anticorps chez l'individu auquel il est administré.

« C'est une mesure préventive assez efficace, mais seulement contre les quatre types de VPH les plus fréquents. De plus, puisque c'est un nouveau vaccin, nous ne disposons pas de toutes les données, notamment en ce qui a trait à son rendement. Je crois toutefois que c'est une excellent moyen de diminuer ses chances de développer un cancer à long terme », mentionne Marie-Hélène Trudel, pharmacienne à la Pharmacie Uniprix du boulevard Brien à Repentigny

Le budget fédéral ayant prévu 70 millions $ au Québec pour la lutte contre le cancer du col de l'utérus en favorisant l'implantation de programmes de vaccination contre le virus du papillome humain (VPH)

Le VPH est responsable de 70 % des cas de cancer du col de l'utérus. Depuis juillet 2006, un vaccin approuvé par Santé Canada est disponible au pays

Plus de 10 types de virus du papillome humain ont été décrits, dont au moins 40 sont susceptibles d'infecter le tractus génital. Le VPH est souvent décrit comme étant la plus courante des infections transmises sexuellement (ITS)


02hrnA_P_5

Posté par hollygirl à 13:10 - d'actu - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire